L’enfant ou l’adolescent moyen passe plus de 17 heures par semaine devant le téléviseur. Quel impact cette habitude a-t-elle sur le bien-être de votre jeune?

Selon Dr Morin, regarder occasionnellement des programmes appropriés à l’âge ne semble pas dommageable. Toutefois, regarder la télévision à outrance peut avoir une influence négative et néfaste sur la santé d’un enfant.

À titre de spécialiste de la prévention, Dr Morin est toujours à jour sur la recherche trai­tant des risques potentiels pour la santé incluant la télévision chez les enfants. Parlez au Dr Morin à ce sujet et sur d’autres risques pour la santé des enfants.

 Messages contradictoires des médicaments

La télévision aux heures de grande écoute est inondée annonces publicitai­res drôlement chouettes faisant la promotion de médicaments de prescription et de médicaments en vente libre. Les chiropraticiens, comme Dr Morin, sont extrêmement inquiets au sujet des mes­sages que ces publicités envoient aux enfants qui croient plus facilement ces revendications suspectes que les adultes. Ces campagnes publicitaires insinuent que prendre des médicaments régulière­ment «n’est pas une grosse affaire.» De plus, plusieurs annonces publicitaires font un lien avec l’utilisation des médi­caments et un mode vie actif et sophisti­qué. Dr Morin recommande aux parents de considérer que ce flot constant d’annonces publicitaires sur les médicaments peut inciter leurs enfants à se tourner vers les médicaments avec des effets secondaires potentiellement dan­gereux plutôt que de se concentrer sur la prévention.

 Problèmes de ceux qui passent leur temps sur le divan

L’obésité place les enfants à risque pour une pléiade de malaises plus tard dans leur vie telle que les maladies cardiovasculaires, le diabète et plusieurs types de cancers. Heureusement, simplement réduire le temps que vos petits passent devant le petit écran peut être un moyen de prévention afin de ne pas devenir quelqu’un qui passe son temps sur le divan, un moyen sûr de gagner du poids selon un récent rapport.

De septembre 1996 à avril 1997, les chercheurs ont suivi 192 écoliers de troisième et quatrième année. Un groupe expérimental a participé à un programme de six mois visant à réduire le temps de télévision, des films vidéo et des jeux vidéo alors que les sujets contrôles ne participaient pas à un tel programme.

Les écoliers du groupe expérimental se sont engagés à regarder moins de télévi­sion et mangeaient moins pendant qu’ils regardaient la télévision en comparaison avec le groupe contrôle. De plus, les enfants du groupe d’intervention avaient beaucoup moins de chance de gagner du poids que les participants contrôles (Journal of the American Medical Asso­ciation 1999; 282:1561-7).

La télé: l’ennemi du marchand de sable

Un rapport de 1999 de l’édition électronique du journal Pediatrics révèle que la télévision peut déranger le cycle de som­meil d’un enfant.

Les chercheurs ont rassemblé les données sur 495 enfants de la maternelle jusqu’en quatrième année. Une réponse positive de relation dose effet a été trou­vée entre le fait de regarder la télévision et les problèmes de sommeil. Spécifiquement, regarder la télévision déclenchait de la résistance à aller au lit, retar­dait le moment de s’endormir, provo­quait l’anxiété du sommeil et raccourcis­sait la période de sommeil. Les experts disent que les enfants avec des téléviseurs dans leur chambre à coucher ont démontré un plus haut risque de déran­gement du sommeil (Pediatrics 1999; 104:e27).

Le lien télé/boisson chez les ados

Selon un récent rapport, regarder la télé­vision est aussi associé à un risque plus élevé d’abus d’alcool chez les ados. Un total de 1 533 jeunes de neuvième année ont participé à une recherche d’une du­rée de 18 mois. Tous les étudiants fré­quentaient les écoles publiques de San José, Californie.

L’étude a démontré que pour chaque heure par jour passée devant le télévi­seur, le risque de commencer à boire des boissons alcooliques augmentait de 9%.

Alternatives intéressantes à ia télé qui plaisent aux enfants

 Comment pouvez-vous intéresser votre enfant pour l’éloigner de la télévision? Premièrement, débutez lentement. En fa­mille, choisissez un ou deux soirs par semaine désignés comme «sans télévision.» Remplacez la télévision par des activités intéressantes que vos enfants auront hâte de faire. Vous trouvez ci-après plusieurs suggestions comme alternatives à la télé tirées d’une enquête de chiropraticiens et de leurs patients avec des maisons « «sans télévision».

Créez un engouement pour l’artisanat – Vous promener dans un magasin d’artisanat local peut faire germer toutes sortes d’idées créatives pour occuper vos enfants pendant des heures. Vous pouvez aussi prendre en considération de laisser à vos enfants le choix d’un projet qui suscitera leur intérêt.

Cuisinez – cuisiner ensemble est une recette gagnante de plaisir familial. Vous n’êtes pas certain quelle recette essayer? Pensez à faire du pain. Les enfants adorent pétrir la pâte et la regarder lever, spécialement si vous permettez à vos petits de donner à la pâte la forme de spirales, de cœurs ou d’animaux!

Racontez une histoireentretenez l’imagination de votre enfant en l’invitant à raconter une histoire. Vous pouvez demander à chaque enfant de créer et de partager son histoire ou raconter une histoire de groupe en invitant chaque membre de la famille à ajouter à tour de rôle une phrase à l’histoire.

Sortez – Les enfants ont besoin d’une sortie de soirée de temps à autre. Considérez inclure dans votre horaire une sortie à la salle de quilles ou au «mini-golf» une fois par mois. Vous pouvez même organiser des tournois avec d’autres familles ou des amis.

Soyez une vedette – pourquoi ne pas encourager vos enfants à présenter une pièce de théâtre ou un spectacle de marionnettes basé sur une histoire que vous usez ou que vous imaginez ensemble? Créez une scène de fortune en utilisant des draps en guise de rideau de scènefouillez dans votre grenier et vos garde-robes, vous trouverez sûrement des idées de costume.

Pour chaque heure de musique vidéo par jour, le risque montait en flèche à 31%. Toutefois, regarder des films vidéo – ou jouer à des jeux vidéo – n’était pas asso­cié à une augmentation de consomma­tion d’alcool (Pediatrics 1998 Nov; 102:e54).

Quel est le lien entre la télé et la consommation de boissons alcooliques chez les ados? Les experts pointent du doigt les campagnes publicitaires «sexy» par les médias faisant la promotion de l’alcool et une glorification répandue de la consommation de boissons alcooli­sées.

Les effets psychologiques de la télé

Regarder ou ne pas regarder la télévision conduisant à un comportement violent et agressif est un sujet de discussion ani­mée. Même si d’autres recherches sont nécessaires avant qu’un lien ferme puisse être établi, l’évidence préliminaire suggère que regarder la télévision pendant plusieurs heures par jour peut aggraver les problèmes de comportement.

Les chercheurs de « Case Western Reserve University » de Cleveland, Ohio ont mené une enquête sur 2,245 étu­diants de la troisième jusqu’à la onzième année sur leurs habitudes de télévision et leurs comportements. L’étude a conclu que «Les enfants qui regardaient énor­mément la télévision pouvaient présen­ter des problèmes tels que la dépression, l’anxiété et les comportements violents; de tels cas devraient être examinés par des psychiatres et d’autres professionnels de la santé mentale travaillant avec les enfants» (J Am Acad Child Adolesc Psychiatry 1998; 37:1041-8). Un rapport de suivi a trouvé que les sujets qui regar­daient des programmes violents étaient plus sujets à démontrer des comporte­ments agressifs.

Regarder la télévision peut aussi déclen­cher d’autres problèmes psychologiques incluant un état de stress posttraumatique qui a été décelé chez de jeunes enfants qui regardaient les reportages couvrant les guerres ou autres événements violents. De plus, les experts en psychologie infantile avertissent que regarder la télévision à l’excès peut pro­voquer des troubles de l’attention.

Réévaluez le rôle de la télévision dans votre maison

Est-ce que la télévision occupe une place prépondérante dans votre maison? Si oui, considérez réduire le temps que votre famille passe devant le petit écran. Comme pour bien d’autres choses, la modération semble être la clé quand on parle de télévision.

Mon nom est Marc Morin et je suis chiropraticien à Ste-Dorothée depuis 25 ans. J’ai comme objectif de vous éduquer sur la Chiropratique pour qu’elle puisse jouer un rôle plus actif dans le rétablissement et le maintien de votre santé.

(450) 689-7361

marcmorin@videotron.ca

641 boulevard Samson
Sainte-Dorothée, Laval, QC
H7X 1J9