Prévenir naturellement le cholestérol élevé

Plusieurs personnes ont des taux de cholestérol «dangereux», un facteur de risque important pour les maladies du cœur. Selon une nouvelle étude, le ris­que d’une maladie coronarienne à l’âge de 40 ans est d’un sur deux pour les hommes et un sur trois pour les femmes (Lancet;1999: 353:89-92). Mais ne vous découragez pas, Dr Morin peut vous aider à triompher de ces probabilités.

 Alerte aux médicaments

Aux États-Unis, la vente de médicaments pour diminuer le cholestérol a atteint les neuf milliards de dollars en l’an 2000, presque 25% de plus que l’année précé­dente, selon un article paru dans le numéro de juin 2001 de Chemical Market Reporter. A l’échelle mondiale, les ventes de médicaments pour réduire le cholestérol et les triglycérides ont atteint 15,9 milliards de dollars.

Deux des cinq principaux hypocholestérolémiants en tête de liste vendus pour di­minuer le cholestérol étaient le Lipitor® et le Zocor®, ces deux médicaments ap­partenant au groupe de médicaments pour diminuer le cholestérol appelé les stati­nes. Les statines, qui représentent environ 90% du marché total, ont été récemment liées à une diminution de la force muscu­laire dans plusieurs études cliniques.

Au début du mois d’août, la Corporation Bayer dont le centre d’opérations est en Allemagne a demandé le retrait immédiat de son médicament pour diminuer le cho­lestérol mis en marché sous le nom de Baycol®/Lipobayj®. L’U S’Food and Drug Administration (FDA) a lié les ef­fets secondaires, propres aux muscles, de ce médicament à 31 décès aux États unis (Baycol® fut introduit sur le marché amé­ricain en 1997).

Ce geste volontaire fut d’une portée glo­bale. Selon un communiqué de presse affiché sur le site WEB de Bayer, la rai­son du retrait du produit était de plus en plus de rapports sur les effets secondaires impliquant la faiblesse musculaire (rhabdomyolyse), particulièrement chez les patients qui ont été traités simultané­ ment avec la substance active gemifibrozil, malgré une contre-indication et un avertissement indiqués dans les rensei­gnements sur le produit.

La rhabdomyolyse survient lorsque les cellules musculaires se détériorent et en­traînent une multitude de symptômes, dont la douleur musculaire, la faiblesse, la sensibilité, la dépression, la fièvre, l’urine foncée, les nausées et les vomissements.

Baycol®/Lypobay® n’est qu’une des stati­nes sur le marché. D’autres produits de premier plan sont le Lipitor® de Pfizer inc., le Zocor® de Merck inc. et le Prava­chol® de Bristol-Myers Squibb Inc.

Alternatives naturelles

A titre de dispensateurs de soins de santé holistiques, les chiropraticiens comme Dr Morin préfèrent se concentrer sur des moyens naturels pour diminuer le choles­térol avant le besoin de médicaments. Maintenir un régime alimentaire bien équilibré et consommer des aliments sains diminuent souvent le cholestérol à des niveaux acceptables sans le risque des effets secondaires dange­reux.

Bien qu’il soit important de ne jamais cesser de prendre un médicament sans l’avis de votre médecin, Dr Morin désire que les patients sachent qu’il existe des moyens naturels, sans médicaments, pour prévenir un cholestérol élevé, avant le besoin de médicaments.

Trop d’une bonne chose

Le cholestérol en lui-même n’est pas fon­damentalement mauvais. La substance molle et cireuse est nécessaire pour créer les membranes des cellules et joue un rôle important dans la structure de certaines hormones. Un corps en santé produit as­sez de cholestérol pour répondre à ces fonctions de base.

Les problèmes surviennent lorsque le corps produit trop de cholestérol. Le ré­gime alimentaire typique moderne est caractérisé par un apport trop abondant de cholestérol alimentaire et de substances qui incitent le corps à produire trop de cholestérol. Selon /’American Heart Asso­ciation, 51% des adultes ont des taux de cholestérol au-dessus de la limite seuil de 200 mg/dl et 20% de la population adulte a des taux de cholestérol dangereux excé­dant les 240 mg/dl.

La plupart des experts recommandent que le cholestérol total doive se situer sous les 180 mg/dl. Ceux qui ont des taux de cholestérol inférieurs à 150 mg/dl sont à risque minime de maladies cardiaques. Le cholestérol élevé n’est pas seulement un problème d’adultes, 36,5% des jeunes ont des taux dangereux (plus de 170 mg/dl).

Bon gras/mauvais gras

Comment peut-on se retrouver avec trop de cholestérol? Certaines personnes ont une prédisposition génétique qui aiguil­lonne leur corps à produire trop de cho­lestérol. Toutefois, la plupart des gens peuvent blâmer leur régime alimentaire et le manque d’exercices pour leur piètre bilan lipidique. Les sources alimentaires de cholestérol sont les produits d’origine animale comme les viandes, la volaille, les fruits de mer et les produits laitiers. Les gras saturés comme le beurre et le saindoux peuvent aussi élever les taux de cholestérol.

En plus de diminuer les sources alimen­taires de cholestérol, il aussi très impor­tant de limiter l’apport des gras polyinsaturés incluant les huiles végétales. Il faut aussi se méfier des huiles hydrogénées que l’on retrouve dans la margarine et les produits de boulangerie du commerce. Ces lipides contiennent des gras trans, substances qui élèvent le cholestérol total. Ces gras élèvent aussi les LDL le («mauvais») cholestérol et diminuent les HDL le («bon») cholestérol.

L’American Heart Association recom­mande un régime alimentaire qui contient moins de 30% en matières grasses de l’apport total des calories. De ces derniè­res, les gras saturés ne devraient pas compter pour plus de 10% des calories totales. (Toutefois, plusieurs experts en santé recommandent d’éviter complète­ment les gras saturés et polyinsaturés.)

La vitamine B meilleure que les médicaments

 Qu’est-ce qui est plus efficace que les médicaments sur le marché contre le cho­lestérol? La vitamine B3 (niacine ou acide nicotinique). On a démontré que la nia­cine diminuait les triglycérides, augmen­tait les HDL le («bon») cholestérol et diminuait les LDL le («mauvais») choles­térol.

Qu’est-ce qui se cache là-dessous? D’im­portantes doses de niacine peuvent provo- que de graves effets secondaires. Bien sûr, comme le font les médicaments sur ordonnance. Particulièrement, la niacine produit des «rougeurs au visage et au cou» caractéristiques ou une sensation de brûlure. Heureusement, cet effet se­condaire est sans danger et souvent ré­gresse avec un usage régulier. Des formu­lations de niacine sans cet effet de «rougeurs» sont aussi disponibles.

L’effet secondaire le plus menaçant de la niacine est une modification de la fonc­tion du foie. Pour cette raison, votre dis­pensateur de soins de santé peut exiger des analyses sanguines périodiques afin de surveiller les enzymes du foie. La nia­cine peut aussi affecter le taux de glucose sanguin ou déclencher une éruption cuta­née. Les femmes enceintes et les person­nes souffrant d’ulcères, de goutte, de dia­bète, de maladie de la vésicule biliaire, de maladie du foie ou ayant un antécédent récent de maladie cardiaque devraient éviter la niacine.

Transpirez!

Les exercices d’aérobiques quotidiens aug­mentent les HDL le («bon») cholestérol et éloignent les maladies cardiovasculaires en forçant le cœur à mieux fonctionner. L’exercice quotidien éloigne aussi le dia­bète, l’obésité et l’hypertension, des ris­ques importants pour les maladies du cœur. Alors, bougez! Demandez à votre chiropraticien de développer pour vous un programme d’exercices personnalisé et qui conviendra à votre horaire.

Éliminez le stress

Le stress émotionnel peut augmenter les risques d’une personne ayant cholestérol élevé. Pour réduire l’anxiété, demandez à votre chiropraticien de vous recommander une approche pour combattre le stress et qui convient à votre mode de vie. Les techniques peuvent être la méditation, la prière, le biofeedback, le yoga et le tai-chi.

Portrait global

 Lorsqu’il est question de cholestérol, il est primordial de ne pas considérer qu’un seul critère de santé comme le cholestérol total isolément. Bien que le cholestérol total soit important, le bilan lipidique complet d’un individu est encore plus significatif pour évaluer les risques de maladies car­diovasculaires. Typiquement, un bilan lipidique comprend les données suivantes : cholestérol total, LDL (lipoprotéines à basse densité, HDL (lipoprotéines à haute densité, lipoprotéines-a (Lp-a) et triglycé­rides.

Les LDL sont mauvais parce qu’ils amènent le cholestérol aux cellules. En contraste, les HDL semblent enlever le cholestérol. Trop de LDL et pas assez de HDL résultent-en du cholestérol sanguin trop élevé. Ce surplus doit se loger quel­que part, et, cet endroit est habituellement le long des parois sanguines où il forme des plaques et bloque la circulation sanguine.

Les A-C-E-S du cœur

Que pouvez-vous faire pour éviter le cho­lestérol élevé? Les antioxydants peuvent vous venir en aide. Une foule d’études endossent l’utilisation des antioxydants pour prévenir les maladies cardiovasculaires, dont la fameuse Nurses’ Health Study, qui a recruté plus de 87,000 infirmières. Les femmes qui prenaient de la vitamine E (un puissant antioxydant) pendant une période de huit ans avaient deux tiers de moins de risque de maladies cardiovascu­laires comparativement aux sujets qui ne prenaient pas ce supplément (N Engl J Med 1993;20:1444-9.)

Bien que la vitamine A (et son précurseur, le bêta-carotène), les vitamines C et E et le sélénium (les A-C-E-S) soient les an­tioxydants les plus reconnus, les recher­ches préliminaires semblent indiquer que des antioxydants moins connus comme l’extrait de pépins de raisin, l’extrait de thé vert et l’acide alpha-lipoïque sont plus puissants que les A-C-E-S. La plupart des experts s’entendent pour dire que les an­tioxydants devraient être pris en «cocktail» plutôt que séparément. De­mandez à votre chiropraticien quelle com­binaison d’antioxydants est la meilleure pour vous.

Mon nom est Marc Morin et je suis chiropraticien à Ste-Dorothée depuis 25 ans. J’ai comme objectif de vous éduquer sur la Chiropratique pour qu’elle puisse jouer un rôle plus actif dans le rétablissement et le maintien de votre santé.

(450) 689-7361

marcmorin@videotron.ca

641 boulevard Samson
Sainte-Dorothée, Laval, QC
H7X 1J9

 

2017-09-08T21:44:09+00:00 15 mars 2016|0 commentaire

Laisser un commentaire

seize − 8 =