Solutions naturelles pour la ménopause

La ménopause est de nos jours un sujet «chaud»; demandez à n’importe quelle femme baby-boomeuse! Les experts disent qu’entre 1993 et 2003, plus de fem­mes auront franchi cette étape de la vie que toutes les femmes de l’histoire.

Dans sa bande dessinée publiée simultanément à travers le monde «Pour le meilleur et pour le pire» («For Better or Worse»), l’artiste et auteure cana­dienne Lynn Johnston aborde la ménopause avec humour. “Ellie,” mère de trois enfants, est souvent représentée repoussant les couvertures du lit et enle­vant sa chemise de nuit dans un effort pour atténuer les sueurs nocturnes. Mais, comme le sait toute femme qui a eu «chaud», toute la nuit, elle n’a ni la tête ni le cœur à l’humour à 3 heures du matin.

Dr Morin comprend très bien ce phénomène et est là pour vous aider.

 Dr Morin incite les patientes à résister aux campagnes publicitaires de l’industrie pharmaceutique et des médias qui décrivent la ménopause comme une maladie. La ménopause est une étape naturelle de la vie qui ne requiert aucune médication. Les femmes qui adoptent des modes de vie saine peuvent traverser la ménopause avec peu ou aucun symptôme et éviter les médicaments potentiellement dangereux. Poursuivez votre lecture et vous saurez comment.

Qu’est-ce que la ménopause?

Même si plusieurs femmes ménopausées disent le contraire, selon plusieurs études, les seuls vrais symptômes de la ménopause sont l’arrêt des menstruations, la sécheresse vaginale et les bouffées de chaleur/sueurs nocturnes (Maturitas 1986;8:217-28). D’autres symptômes associés à la ménopause sont tout aussi courants chez les femmes non ménopausées et chez les hommes âgés: palpitations, sautes d’humeur, irritabilité, démangeaisons et perte de libido.

La durée complète de la ménopause, allant de la periménopause jusqu’à la postménopause, peut s’étaler sur 10 ans ou plus.

Vous pouvez être l’une des 10 à 15% des femmes chanceuses qui ne ressentent aucun symptôme comme vous pouvez être l’une des 10 à 15% qui ressentent des symptômes importants. Il est fort probable que vous vous situerez quelque part entre ces deux groupes.

Les soins chiropratiques

Les experts disent que les soins chiropratiques réguliers peuvent prévenir les symptômes de la ménopause.

Selon le Comité de recherches de l’Association internationale des chiropraticiens, The Kale Network et le Kale Corporate Chiropractie, 73,4% des femmes avec des symptômes de la ménopause améliorent considérablement leur état avec les soins chiropratiques.

L’approche de Dr Morin pour garder les patientes ménopausées sans symptômes est une approche qui présente plusieurs aspects. La santé vertébrale est le principe de base de cette approche unique. Par exemple, les vérifications chiropratiques régulières maintiennent la colonne vertébrale sans subluxations vertébrales lesquelles ont été liées aux symptômes de la ménopause. Les chiropraticiens corrigent les subluxations vertébrales par des manœuvres douces et efficaces appelées ajustements chiropratiques.

En plus de garder la colonne vertébrale des patientes sans subluxations vertébrales, Dr Morin peut recommander des suppléments alimentaires aux patientes ménopausées. Vous plusieurs de ces recommandations trouverez ci- après.

Une histoire de soya

Les produits du soya contiennent des œstrogènes de source végétale du même ordre que les hormones appelées phytoestrogènes. On a trouvé que les phytoestrogènes réduisent les bouffées de chaleur et protègent contre les maladies du cœur, le cancer et l’ostéoporose. Cela explique peut-être pourquoi les femmes de culture orientale qui consomment un régime alimentaire riche en soya souffrent moins des inconforts de la ménopause que les femmes occidentales. L’ipriflavone, une composante du soya, a été reconnue pour reminéraliser les os chez les femmes ostéoporotiques postménopausées. Pour retirer tous les bienfaits du tofu, prenez quotidiennement un supplément de vitamine E. La vitamine E a été reconnue pour multiplier les effets du soya pour la santé du cœur.

Une des meilleures approches pour survivre à la ménopause est de consommer un régime alimentaire riche en aliments entiers. Assurez-vous d’inclure dans votre régime alimentaire des pousses de luzerne, du fenouil de même que des aliments riches en calcium tels que les produits laitiers, le saumon avec le cartilage, les légumes verts et les graines de sésame. Ces aliments puissants protègent contre l’ostéoporose, les maladies du cœur et les symptômes de la ménopause. Lorsqu’il est question d’éviter les bouffées de chaleur, ne jetez pas de l’huile sur le feu. Évitez le café, l’alcool, la cigarette et les mets épicés (J. Neuromusculoskeletal System 1996;4:67-72).

Hourra! Pour les plantes médicinales

Un autre moyen de faire la paix avec votre corps durant la ménopause est de recourir aux plantes médicinales prouvées pour réprimer les symptômes de la ménopause. Le plus reconnu est l’extrait d’actée à grappes noires (Cimicifuga racemosa). Commercialisé sous l’appellation Remifemin® il ne diminue pas simplement les bouffées de chaleur, mais il aide aussi à combattre la dépression, l’anxiété, l’atrophie vaginale et plusieurs autres symptômes. Dans une vaste étude portant sur 629 femmes, l’extrait d’actée à grappes noires a réduit significative demeriére les symptômes physiques et psychologiques chez plus de 80% des femmes après six à huit semaines de traitement (Gynecology I 1982:14-16). Dans une autre étude, on a démontré que la cimicifuga était plus efficace que les médicaments sur ordonnance, Valium® et Premarin®, pour soulager la dépression et l’anxiété {Md Welt 1984;36:871-874).

Faites provision de suppléments

Plusieurs suppléments vitaminiques soulagent les bouffées de chaleur tels que la vitamine E, la vitamine C, le bore, le calcium, le magnésium, le chrome, les bioflavonoïdes, l’oryzanol gamma et l’hespéridine méthylchalcone.

Pour les sautes d’humeur, essayez la vitamine B, la vitamine E, la vitamine K, le zinc, les bioflavonoïdes, la gelée royale ou les facteurs lipotrophiques.

En plus de créer des montagnes russes d’émotions et de températures corporelles, une diminution d’œstrogènes peut aussi avoir un effet négatif sur les voies urinaires et la région génitale d’une femme. Sans une quantité suffisante d’œstrogènes, les tissus cutanés aux endroits sensibles peuvent s’amincir substantiellement. Plusieurs suppléments gardent ces tissus en pleine vigueur dont la vitamine E (par voie orale ou en suppositoire), l’acidophile et le soya.

Homéopathie de surcroît

Les remèdes homéopathiques, Sepia et Lachesis dissipent tous les symptômes de la ménopause. Ils aident aussi à contrôler les sautes d’humeur.

Parlant de sautes d’humeur: pour des dérangements émotionnels (avoir les larmes aux yeux et la mauvaise humeur) recherchez l’aide de la pulsatile. Vous voulez diminuer l’irritabilité, essayez, Nux vómica (noix vomique). Pour les symptômes physiques de la ménopause, essayez le Natrum muriaticum contre la sécheresse vaginale. Et le dernier, mais non le moindre, le Kreosotum contre la vaginite.

Demandez d’abord l’avis de votre chiropraticien

Avant de commencer tout programme de suppléments, demandez d’abord l’avis de votre chiropraticien. Bien que les thérapies dont il est question dans ce bulletin soient sans danger pour la plupart des femmes, quelques-unes peuvent, dans de rares cas, causer des effets secondaires graves.

Si vous souffrez ou quelqu’un que vous aimez souffre des symptômes de la ménopause, ne perdez pas courage. Les soins chiropratiques peuvent être la solution naturelle que vous avez toujours cherchée. Avant de vous tourner vers des médicaments potentiellement dangereux, essayez la chiropratique. Ne tardez plus à prendre soin de votre bien-être, prenez rendez-vous dès aujourd’hui pour une vérification chiropratique.

Saviez-vous que…

Les Chinois ont appris les vertus de l’extrait de dong quai, et ses propriétés comme relaxant musculaire, analgésiques et anti-inflammatoire. Les scientifiques croient qu’il favorise la synthèse de la progestérone dans le corps.

Durant la ménopause, la production excessive de la prolactine interfère avec les effets des oestrogènes et peut favoriser des cancers reliés aux oestrogènes. Heureusement, la prolactine est supprimée par l’extrait de gattilier ( Vitex agnus-castus). (Arzneim Forsch/drug Res 1993;43:7). L’extrait a aussi été démontré pour favoriser la synthèse de la progestérone, soulageant davantage les symptômes de la ménopause.

Un autre moyen naturel pour supporter la fonction surrénale et augmenter la production d’œstrogènes est de prendre du ginseng de Sibérie (Eieutherococcus senticosus)et du ginseng coréen (Panaxginseng). Le pissenlit officinal (Taraxacum officinalis), la bardane (Arctium iappa)et la racine de mahonia à feuilles de houx (Mahonia aquifoüa)supportent la fonction du foie ce qui diminue les symptômes prémenstruels et la croissance de fibrome. Pensez à une autre plante médicinale, l’agripaume cardiaque (Leonarus cardiaca) contre les palpitations, les bouffées de chaleur et la sécheresse vaginale.

Mon nom est Marc Morin et je suis chiropraticien à Ste-Dorothée depuis 25 ans. J’ai comme objectif de vous éduquer sur la Chiropratique pour qu’elle puisse jouer un rôle plus actif dans le rétablissement et le maintien de votre santé.

(450) 689-7361

marcmorin@videotron.ca

641 boulevard Samson
Sainte-Dorothée, Laval, QC
H7X 1J9

2017-09-08T21:44:08+00:00 1 juin 2016|0 commentaire

Laisser un commentaire

vingt − 9 =